Burn-out : exercice respiratoire et normalisations énergétiques…

Burn-out : exercice respiratoire et normalisations énergétiques…

Par Roland Solère Ostéopathe-Acupuncteur, concepteur de la Méthode SOLÈRE®

Publié le lundi 03 février 2020 à 11h54

Nous pensons que le burn-out est une étape qui termine un parcours où la reconnaissance en soi a tellement perdu de sa valeur, qu’elle ne présente plus, ou presque plus d’intérêt. Dire que l’excès de tracasseries au travail et la pression psychologique de quelqu’un ou de quelque chose au travail, serait à l’origine d’une inefficacité professionnelle, et que ceci expliquerait au final, l’épuisement comme étant un phénomène lié au travail, répond à la plupart des définitions du burn-out. Cependant, cet ensemble de manifestations pourrait  être une remise en question à cause de bien d’autres choses (périodes critiques par rapport à l’âge, troubles fonctionnels non considérés entrainant des baisses d’énergie) et au final laisser croire que l’épuisement et le découragement serait forcément lié au travail...  puisque manifesté durant le travail !

C’est la disjonction entre le mental et le physique qui est le paramètre important du burn-out et c’est le manque d’adaptabilité de la personne au stress, et non le stress lui-même, qui est à traiter. Ce manque d’adaptabilité au stress nécessite un travail sur soi. Un exercice respiratoire pourra rendre service, il est particulièrement bénéfique en prenant place dans les protocoles de soins.

Attention ! Que ce soit pour une rééducation ou pour une relaxation, tout le monde a entendu dire : « inspirez en gonflant le thorax et le ventre… encore, encore ; soufflez en abaissant le thorax et en rentrant le ventre, soufflez encore, encore, stop, relaxez-vous bien… et, recommencez ». Cet exercice insiste sur le fait qu’en sortant la masse viscérale, le diaphragme peut mieux descendre ; il agrandit le volume de la cage thoracique, et en augmentant le remplissage des poumons, cette inspiration thoracique augmente l’oxygénation. Rien à redire… mais ce n’est pas cet exercice qui sera proposé comme solution préventive ou curative du burn-out.

  • Il ne s’agit pas de travailler sur la quantité d’air inspiré et expiré mais sur la  qualité de l’apnée après chaque inspiration. Cette apnée respiratoire est nécessaire pour rechercher ce que l’on appelle une  « inspiration mentale ». L’exercice respiratoire adapté à la personne en situation de burn-out sera donc différent d’un exercice de kinésithérapie respiratoire ou d’une technique de relaxation. Cet exercice doit insister sur l’apnée respiratoire. Cette apnée permettra de prendre le temps d’une profonde concentration. Cet exercice répété plusieurs fois pendant plusieurs jours est un travail sur l’inspiration mentale : une inspiration comparable à celle du poète, celle qui renvoie la réalité en face de soi, celle qui laisse voir les bonnes idées, celle qui arrête le temps pour faire le point, celle qui permet de trouver ce que l’on cherche… sa mémoire, son projet, son repos mérité, son sommeil récupérateur, sa personnalité, son originalité, sa fierté.
  • Dans cet exercice la respiration sera couplée au souffle énergétique pour booster l’énergie en partant du bassin pour aller jusqu’à la tête. Activer cet « ascenseur » nécessite de procéder dans 3 étages ayant chacun un diaphragme :

- le muscle périnée joue le rôle de diaphragme pelvien par contraction

- le muscle diaphragme joue le rôle de diaphragme thoracique par contraction
- la tente du cervelet joue le rôle de diaphragme céphalique par concentration
 
L’exercice respiratoire en prévention du burn-out.

  • Description de l’exercice
  • L’exercice s’ajoute au traitement lorsque l’on aura établi s’il s’agit d’un stade 4, d’une PPM, d’une PPT ou d’un refus mutatoire.

Le traitement du burn-out

  • Il y a le burn-out et différentes autres atteintes ayant les mêmes manifestations.
  • Nous proposons les Normalisations énergétiques associées à l’exercice respiratoire dans les différents formes de burn-out qui répondent au principe de REEQUILIBRATION FONCTIONNELLE - Méthode SOLÈRE®.

Le contenu de ces différents traitements sera exposé à Bordeaux le samedi 28 mars 2020 lors de la matinée ReF voir le site ICI

Ce cours est intégré au cursus du Module Normalisations énergétiques (Tui Na Viscéral)

Demandez nos prochaines dates de formation ci-dessous

Revenir aux actualités

Je veux recevoir des informations

Je veux recevoir un bulletin d’inscription par mail

  • Module Normalisations articulaires (Tui Na musculo squelettique). Programme, tarif, bulletin d’inscription.
  • Module Normalisations viscérales (Tui Na Viscéral). Programme, tarif, bulletin d’inscription.
  • Module Normalisations énergétiques (Tui Na Viscéral). Programme, tarif, bulletin d’inscription.
  • Je suis certifié Méthode SOLÈRE® et je souhaite recevoir le bulletin d'inscription, programme et le tarif des révisions et des maintenances.

Précisez votre demande

  • En cochant cette case, j’autorise Roland SOLÈRE®, concepteur de la Méthode à m’envoyer ses actualités (max. 5 par an) dont je pourrais me désinscrire à tout moment.

En cochant cette case, j’accepte que les données saisies dans le formulaire ci-dessus soient utilisées pour me recontacter dans le cadre de ma demande, conformément à notre politique de confidentialité.

loader

Chargement, veuillez patienter…